Cubanismo.be change de banque ! Nous quittons Fortis pour Triodos : cette petite banque éthique correspond beaucoup plus à nos principes et ne suit pas le blocus étasunien contre Cuba.

Car c'est ce blocus de Cuba qui nous a obligés à prendre cette mesure, qui représente une charge administrative considérable. 

Lisez la suite ici, car nous ne nous arrêterons pas là ! APPEL À L'ACTION 17 et 24 novembre, en face des bureaux de Fortis à Liège et à Gand 

Des milliers de Boliviens ont effectué une « marche pour la patrie » de 180 km sur sept jours, de Caracollo dans le département d'Oruro à La Paz. La marche s'est terminée par un rassemblement massif sur la place San Francisco à La Paz.

Xiomara Castro, du parti Libre, devient présidente du Honduras. Elle est la première femme à occuper ce poste dans l'histoire de ce pays. Avec le parti fondé après le coup d'État contre son mari en 2009, elle a obtenu 52 % des suffrages, soit une large avance sur les deux autres candidats de droite.

La délégation cubaine à la COP26 explique au Dr Lauren Collins l'approche adoptée par l'île pour s'adapter aux effets du réchauffement climatique, les défis auxquels elle est confrontée et ses espoirs quant à l’issue de ce sommet mondial crucial.

Avec la FGTB, la CSC, Friends of Cuba, Vrede, ... tous réunis dans la Coordination pour la levée du blocus contre Cuba, Cubanismo.be a mené cet après-midi (le 24/11/21) une action au Kouter à Gand. C'est là que se trouvent les bureaux d'ING et de Fortis, des banques qui - en dépit de la réglementation européenne - se plient au blocus illégal de l'île par les États-Unis. Ainsi Fortis a récemment annulé le compte de Cubanismo.be, sans la moindre justification. Lisez la protestation de Cubanismo.be et regardez les photos de l'action. Regardez la vidéo de la coordination avec la toute nouvelle ambassadrice de Cuba est venue soutenir les militants.

SOUTENEZ CETTE PROTESTATION CONTRE LES BANQUES ET ENVOYEZ-LEUR, AINSI QU'AU MINISTRE VAN PETEGHEM, UN MAIL AVANT LE 30 NOVEMBRE. CLIQUEZ ICI

Le blocus américain contre Cuba est plus qu'un jeu politique symbolique sans fin entre les États capitalistes et l'île socialiste. Cette quatrième vidéo de War on Cuba montre l'histoire incroyable des grillons provoquant des nouvelles sanctions contre Cuba. Fake news, enquêtes manipulées, hystérie de masse, ... Tout est permis dans la guerre contre l’île. Si les conséquences n’étaient pas si sérieuses pour les Cubains, ça serait une histoire drôle. Tu ne la crois pas avant de l'avoir vu.  VOIR LA PREMIÈRE PARTIE ICIICI LA DEUXIÈME et ICI LA TROISIÈME

Samedi dernier, les Vénézuéliens se sont rendus aux urnes à l'occasion des élections régionales et municipales.

Hier 17 novembre, ensemble avec la Coordination pour la levée du blocus, Cubanismo.be a mené une action à Liège, face aux succursales de Fortis et d'ING. Une centaine de personnes - parmis eux 70 syndicalistes - ont exigé la fin du blocus financier contre Cuba auquel participent ING et Fortis. Vive la solidarité internationale !  Regardez les photos  dans l' article et le video de la Coördination

Des « personnalités de l'opposition », présentées dans la presse cubaine comme des hommes de paille payés par des organisations terroristes à Miami, ont remué ciel et terre sur les médias sociaux et annoncé de « grandes manifestations dans

Hier, le 15 novembre, les écoles de l'île, ainsi que les aéroports et les hôtels ont rouvert leurs portes. Des « personnalités de l'opposition », dévoilées dans la presse cubaine comme des hommes de paille payés par des organisations terroristes à Miami et soutenus par des politiciens étasuniens, voulaient organiser le même jour de « grandes manifestations dans les rues », mais il n'en a finalement rien été.

Beaucoup de bruit pour rien dans la presse de droite en Espagne et aux États-Unis à propos des soi-disant "protestes populaire à Cuba". Annie Garces, une jeune chanteuse cubaine qui était notre invitée à Che Presente à Ostende, explique dans cette interview (Soustitres Français. Changez les paramètres youtube si nécessaire) pourquoi elle et la plupart des jeunes de l'île soutiennent leur système politico-social et leur gouvernement.

Pages