Plus de 1300 personnes de 94 pays différents ont participé à la conférence anti-impérialiste à La Havane, le week-end dernier (1-3 novembre 2019), dont Greet Daems, député PVDA*PTB au Parlement fédéral et moi-même, en tant que présidente du mouvement de solidarité Cubanismo.be.

Par 187 voix contre trois, avec deux abstentions, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté jeudi soir à New York la résolution déposée par La Havane....

Le 20 octobre le président Evo Morales est sorti vainqueur des urnes lors du premier tour des élections présidentielles, mais l’opposition est déterminée à rejeter ces résultats.

l’Équateur a connu au mois d’octobre une explosion sociale déclenchée par l’augmentation subite du prix des carburants. Beaucoup d'Ecuatoriens s’estiment trahie par le virage néolibéral du président Moreno, qui avait promis de poursuivre la «révolution citoyenne» de son prédécesseur Rafael Correa. Il présente son analyse de la crise actuel.

Sous ce titre, le journal Le Dauphiné Libéré du 29 Octobre consacre un dossier à ce sujet avec un titre en première page et la totalité de la quatrième de couverture.

Vendredi soir, le 25 octobre, des dizaines de personnes se sont rassemblées à la Gare centrale de Bruxelles pour un flash mob contre le blocus. Beaucoup de spectateurs et une très bonne ambiance. 

Source du video: https://stopdeblokkade.be/

Extraits du discours prononcé par le Président de la République de Cuba, Miguel M. Diaz-Canel Bermudez, à l'occasion de sa prise de fonction, lors de la 4e Session extraordinaire de la 9e législature de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire.

Le blocus économique et financier qu'imposent les Etats-Unis à Cuba reste l'obstacle principal au développement du pays et aux réformes économiques que le gouvernement veut mettre en place, a dit Bruno Rodriguez, le 28 septembre 2019, devant l'Assemblée générale des Nations Unies. "Depuis 6 décennies, les sanctions n'ont servi à rien, et cela restera ainsi..."

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles sociaux d'une ampleur inédite depuis 2007. En cause: les réformes néolibérales menées par le Président Moreno avec l'aide du FMI et de Washington.

Dilma Roussef, ex-présidente du Brésil, Abel Prieto, ancien ministre de la culture de Cuba, et Maurice Lemoine, journaliste réputé du Monde Diplomatique, donnent leur point de vue sur la situation actuelle en Amérique Latine. Rapport d’une discussion lors de ManiFiesta, le 21 septembre 2019.

Pages