L’ambassadeur de Cuba en France, Elio Rodriguez Perdomo, et le journaliste Ignacio Ramonet, nous disent en détails la façon dont le système de santé cubain démontre qu’il est non seulement l’un des plus avancés du monde, mais aussi le plus solidaire. REGARDEZ LE VIDEO (52min)

À l'exception de La Havane - l'épicentre de l'épidémie de COVID-19 sur l'île - et de quelques autres villes, la rentrée scolaire a eu lieu à Cuba mardi dernier, au milieu d'une deuxième vague d'infections au coronavirus, et après plus de six mois de fermeture.

Cuba est confrontée à une résurgence du coronavirus dans ses provinces occidentales, et surtout à La Havane, où la semaine dernière, 114 infections/100.000 habitants ont été détectées (à titre de comparaison : >300 à Anvers à la mi-août). Le gouvernement a réagi immédiatement en prenant des mesures strictes, notamment un couvre-feu de 19h à 5h du matin à La Havane depuis hier. Toutefois, le faible nombre de décès est frappant

Le haut représentant de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell (voir photo), a reconnu les conséquences du blocus américain sur le peuple cubain.

Les États-Unis ont une nouvelle fois attaqué l’économie de Cuba en ratifiant des sanctions contre la Havin Bank, seule entité établie exclusivement avec du capital cubain et basée à Londres.

Mardi dernier, dans la soirée, le ministère cubain de la Santé a signalé 35 nouveaux cas de Covid-19 (18 hommes et 17 femmes, tous Cubains), ce qui porte le nombre total de cas depuis mars à 3 128. Pour le huitième jour consécutif, aucun décès n’a été déploré (le compteur est maintenant à 88). À l’échelle mondiale, 20 millions de personnes ont été infectées, dont un peu plus de la moitié sur le continent américain. Et ce nouveau vaccin russe, sera-t-il bientôt produit à Cuba ?

Elon Musk, le PDG de Tesla, a déclaré sur Twitter qu'un second plan de relance gouvernemental ne serait « pas dans le meilleur intérêt des gens ». Peu de temps après, quelqu'un lui a répondu : « Vous savez ce qui n'était pas dans le meilleur intérêt des gens ?

« Célébrons le fait qu'il a fait un merveilleux voyage dans la vie, trop court pour ceux d'entre nous qui l'ont aimé pour ce qu'il a accompli et pour ce qu'il était. Nous devons suivre ses traces dans le travail patient et infini de sauvetage du patrimoine de notre Cuba qu'il a tant aimé et auquel il a consacré sa vie », a déclaré (le 31/07/2020) le président Miguel Diaz-Canel qui a également annoncé un deuil officiel pour ce 1er août. En 2018 Cubanismo.be le rencontrait à Bruxelles (en photo avec Marc Vandepitte, group de pilotage et Isabelle Vanbrabant présidente de Cubanismo.be)

Un plan de relance économique doit d'urgence mettre en place de nouvelles mesures ainsi que celles décidées précédemment. Cuba se porte très bien dans la lutte contre le coronavirus, mais son économie souffre énormément de la pandémie et du blocus renforcé par Trump. Les dirigeants cubains prennent des mesures (d'urgence) pour faire face à la situation et distribuer les biens en pénurie aussi équitablement que possible au sein de la population. Analyse.

Parce qu'il veut s'assurer l'aide de médecins cubains dans la pandémie de corona, le maire de la deuxième ville colombienne, Medellín, Daniel Quintero, est devenu l'objet de la haine de la droite militante du pays.

Pages