Le 10 avril 2021, lors du "Débat sur le socialisme au XXIe siècle", organisé par le Parti des travailleurs brésiliens (PT) et sa fondation affiliée Perseu Abramo, l'ancien ministre cubain de la culture, écrivain et membre de l'Assemblée nationale cubaine, Abel Prieto, a prononcé un discours qui, traduit de l'espagnol, est documenté ici. (jW)

Ces quatre dernières années, le gouvernement Trump a systématiquement durci le blocus étasunien contre Cuba. Le blocus est un régime de sanctions financières, commerciales et économiques qui vise à faire pression sur le gouvernement cubain pour qu'il procède à des changements politiques internes. Pour ainsi dire, en vain.

Alors que, partout sur la planète, la pandémie de COVID-19 touche les populations défavorisées de manière disproportionnée, la vision cubaine visant à faire passer l'humain avant le profit a sauvé bien des vies, tant sur l'île qu'à l'étranger.

Les médecins cubains travailleront avec leurs collègues gabonais pour améliorer le niveau de santé et l'espérance de vie de la population. 

Alors que Raul Castro prend sa pension, à l'occasion du 60ᵉ anniversaire de l'invasion ratée de la baie des Cochons, les Archives de la sécurité nationale américaine déclassifient des rapports top secrets de la CIA datant de 1960. Il apparait que les agents de la CIA étaient disposés à payer plus de 10 000 dollars pour un « accident mortel » de l'avion dans lequel se trouvait Raul Castro. Un autre projet d'assassinat contre Fidel Castro était intégré dans les tactiques de l'invasion de la baie des Cochons.

Le 16 avril, Raúl Castro démissionne de son poste de premier secrétaire du Parti communiste de Cuba. La génération historique fera alors place à une nouvelle garde, plus jeune. Devons-nous nous précipiter à Cuba avant que tout ne change ? Marc Vandepitte, spécialiste de Cuba, retrace la vie de Raúl et se tourne vers l'avenir.

Le fait que Cuba développe quatre vaccins prometteurs contre la Covid-19 surprend dans de nombreux pays hautement développés. C'est en effet un miracle qu'un pays en développement soumis à un blocus économique implacable depuis près de 60 ans s’avère capable de produire autant de résultats médicaux et biotechnologiques de haute qualité.

Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a offert vendredi au Premier ministre de Saint -Vincent et les Grenadines, Ralph Gonsalves, la collaboration de son pays, face à l'éruption du volcan La Soufrière. Vingt-deux collaborateurs de la brigade médicale cubaine ont été évacués vers la capitale.

Josep Borrell, haut représentant de l‘UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a accepté le 1er avril (sans blague) de servir de médiateur auprès du gouvernement des États-Unis afin de retirer Cuba de la liste unilatérale des pays soutenant le terrorisme.

Cuba est le seul pays d'Amérique latine qui développe actuellement cinq candidats vaccins différents. Comment une île dont le nombre d'habitants équivaut à celui de la Belgique, bloquée depuis 60 ans par la plus grande puissance militaire du monde, parvient-elle à développer pas moins de cinq vaccins contre le coronavirus ?

Pages