Un groupe d'une trentaine de personnes a tiré parti d'un rendez-vous que trois représentants avaient au ministère de la Culture à La Havane mercredi matin pour mener une action visant à protester contre la prétendue répression de la liberté d'expression à Cuba.

Nous sommes à l'ère des coups d'État « soft », dits « de velours ». Les coups d'État et les invasions à l'ancienne produisent de terribles échos dans la presse. Les images, par exemple, des troupes américaines envahissant la République dominicaine en 1965 ou défilant dans El Chorrillo au Panama en 1989 ont suscité la colère et l’aversion. Au fil des ans, les interventions militaires américaines en Amérique latine ont été de plus en plus discréditées et démodées.

Une initiative conjointe du PTB, du PS et du sp.a : pas moins de 23 membres des Parlements ont proposé les Brigades médicales cubaines pour le prix Nobel de la Paix cette année. Il s’agit d’un soutien important à la campagne internationale qui appelle les membres du Parlement à nominer des médecins cubains pour ce prestigieux prix de la paix.

Le président brésilien qui, vendredi dernier, mettait encore en cause les preuves scientifiques de l'efficacité des vaccins, voit son soutien auprès de l'opinion publique fondre comme neige au soleil.

Pour aider les pays de la région qui font partie de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA-TCP) à lutter contre le covid-19, le Venezuela et Cuba ont commencé à mettre sur pied une banque de vaccins. 

Le 10 janvier, nous avions encore envoyé un mailing d'action à nos membres et contacts. Dans celui-ci, nous demandions d'envoyer immédiatement un courriel à notre ministre des Affaires étrangères Wilmès : Nous voulons que Cuba soit retiré de la liste des pays terroristes !

Avec la publication du nouveau rapport « Right the Wrong », Amnesty International appelle aujourd'hui le président entrant Joe Biden à fermer la prison de Guantánamo dès que possible. Cela fait exactement 19 ans que les premiers détenus y sont arrivés. Les droits humains ont ainsi été violés à grande échelle : des personnes ont notamment été victimes de torture, de disparition forcée, et de détention secrète dans des pays tels que l'Afghanistan, l'Égypte, le Maroc, la Pologne et la Roumanie.

Le ministère des Affaires étrangères condamne avec la plus grande fermeté la volonté du gouvernement des États-Unis de classifier abusivement Cuba en tant qu'État commanditaire du terrorisme, jugée aussi cynique qu'hypocrite.

La campagne de vaccination au "Soberana", développé par l'Instituto Finlay de Vacunas (IFV) de La Havane, devrait pouvoir débuter au premier semestre 2021. 

Une centaine de membres de la Brigade médicale internationale Henry Reeve sont rentrés à Cuba hier, au bout de six mois de coopération avec le personnel soignant koweïtien.

Pages