Il y a 53 ans, le 9 octobre, le Che était exécuté en Bolivie. Ce n'est pas sans raison qu'à l'occasion de cet anniversaire, nous relançons la campagne pour l'attribution du prix Nobel de la paix aux brigades médicales cubaines dont, cette année, la solidarité a touché jusqu'à l'Italie.

En Bolivie, les groupes d'extrême droite ne veulent pas se plier à la victoire démocratique éclatante de la gauche. David Verstockt suit de près la situation sur place. Il voit dans la situation tendue en Bolivie un signe précurseur de ce qui risque de se produire aux États-Unis d'ici quelques jours.

Pour la première fois dans l'histoire de la politique génocidaire du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba, les dommages comptables sur l'archipel antillais ont dépassé 5 milliards de dollars en un an, a dénoncé ce jeudi le ministre des Relations extérieures Bruno Rodriguez Parrilla

Nous nous sommes entretenus avec David Verstockt, superviseur de programme pour l'ONG belge FOS en Bolivie. En raison de la pandémie de corona, il est rentré provisoirement en Belgique, mais son cœur reste avec le peuple bolivien.

J’ai visité pour la première fois Muñoz Tapas, à Trinidad, en juillet 2019, plusieurs semaines après son lancement initial. En tant que vieil ami du restaurateur Julio Muñoz, je m’étais arrêté sur mon chemin entre Cienfuegos et Santa Clara pour un déjeuner rapide.

Le fait que Cuba soit en mesure d’envoyer ses brigades médicales d'urgence Henry Reeve dans 23 pays a été très bien perçue au niveau international. Ces Brigades ont récemment été proposées comme candidates au prix Nobel de la paix. Pourtant, leurs missions ne sont pas toujours vues d’un bon œil, et pas seulement par les États-Unis, dont on pouvait s’y attendre. L'envoyé spécial des Nations unies pour l'esclavage moderne et Human Rights Watch se sont également montrés critiques par rapport à l’envoi de ces Brigades. Pour Cuba, il s’agit là d’une vaste campagne de diffamation.

La médecine cubaine bénéficie d'un grand prestige dans la région.  Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a salué ce mardi sur son compte Twitter l’élection de Cuba comme membre du Comité exécutif de l'Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) et de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’ambassadeur de Cuba en France, Elio Rodriguez Perdomo, et le journaliste Ignacio Ramonet, nous disent en détails la façon dont le système de santé cubain démontre qu’il est non seulement l’un des plus avancés du monde, mais aussi le plus solidaire. REGARDEZ LE VIDEO (52min)

À l'exception de La Havane - l'épicentre de l'épidémie de COVID-19 sur l'île - et de quelques autres villes, la rentrée scolaire a eu lieu à Cuba mardi dernier, au milieu d'une deuxième vague d'infections au coronavirus, et après plus de six mois de fermeture.

Pages