Dernier expert des Nations Unies à s’être rendu au Venezuela, l’Etasunien Alfred de Zayas dénonce la tentative de renversement de Nicolas Maduro et plaide pour une médiation onusienne

Le Gouvernement révolutionnaire de la République de Cuba condamne et rejette fermement la tentative d'imposer, à travers un coup d'État, un gouvernement fantoche au service des États-Unis en République bolivarienne du Venezuela, et exprime sa solidarité indéfectible envers le Gouvernement du Président constitutionnel Nicolas Maduro Moros.

Le 11 janvier, un incendie s'est déclaré dans les dépôts de la Sécurité sociale de cette ville, au moment où le président Nicolas Maduro était assermenté devant la Cour suprême.

Mercredi 9 janvier, diverses organisations membres du Réseau Européen de Solidarité avec la Révolution Bolivarienne ont manifesté devant l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles pour exiger que la volonté du peuple vénézuélien soit respectée.

Il semble très probable que l'anurogryullus celerinictus (grillon à queue courte caribéen) est le responsable. 

Le 10 janvier, le président Maduro excercera un nouveau mandat en tant que chef d'Etat, après sa réélection le 20 mai 2018, à 67 % des voix. Après la nouvelle offensive diplomatique des gouvernements régionaux liés aux Etats-Unis, le Venezuela a obtenu l'appui et la solidarité de pays appelant au respect de sa souvernaineté.

Le 1er janvier 2019, cela a fait exactement 60 ans que le peuple cubain, dirigé par les frères Castro et Che Guevara, renversèrent le dictateur Batista. Ce fut le début d'une histoire tumultueuse et légendaire. Un bilan présenté par Marc Vandepitte, expert en matière de Cuba.

Discours prononcé par le général d'armée Raul Castro Ruz, Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba, lors de la cérémonie centrale de commémoration du 60e anniversaire du triomphe de la Révolution, à Santiago de Cuba, le 1er janvier 2019, « Année 61 de la Révolution »

Lors des plus de 100.000 débats sur le projet de constitution, la proposition d'ouvrir le mariage aux couples homosexuels a été, parmi beaucoup d'autres, rejetée.

Dimanche, Andrés ­Manuel Lopez Obrador (AMLO) a prêté serment en tant que nouveau président du Mexique. Il a remporté les élections en août avec une large avance de 53% des voix. Le parlement mexicain et le sénat aussi sont allés à son parti “Morena”.

Pages