Les désordres au Venezuela ont déjà provoqué 53 morts au total. Le 18 mai, à Caracas, dans l’Etat de Miranda, une maternité a été assiégée avec des barricades dressées par des forces de l’opposition, avec entre autres des pneus de voitures incendiés dégageant d'épaisses fumées toxiques.

Le nombre de morts violentes pendant les manifestations de l'opposition au Gouvernement vénézuélien continue d'augmenter. Le Gouvernement vénézuélien a décidé de fermer la frontière avec la Colombie après l'attaque de l'unité militaire de La Grita, à Táchira.

Le COPINH, l'organisation autonome des peuples indigènes du Honduras, dirigé à l'époque par Berta Caceres, la dirigeante Lenca assassinée en mars 2016 déclare être solidaire avec les femmes vénézuéliennes.

Un concours de cartes « assez du blocus ».
Le Ministère des Relations Extérieures de Cuba, le MINREX, et l’Office National de Dessin, ONDI, ont lancé la convocation à un concours de dessin de cartes : #NoMasBloqueo, assez du blocus, comme un tremplin pour unir afin de réclamer que cesse la politique des Etats-Unis envers Cuba.

Depuis des semaines, les manifestants contre Maduro sont présentés dans les plus grands médias comme étant des victimes des "forces de l'ordre brutales" au Venezuela. Cette vidéo exclusive (en espagnol) donne une toute autre vision de ces 'protestations' : on peut y observer des actes de vandalisme, d'incendies criminelles, de lynchage de passants, de violence contre des policiers isolés, et de vols ... 

Hier, les détails de la célébration du 1er mai à La Havane ont été communiqués. Demain, sous le mot d'ordre "Pour Fidel, pour Raoul, pour les dirigeants historiques de la Révolution et pour les jeunes qui ont donné leurs vies pour la Révolution, pour nos Rebelles et pour l'histoire de Cuba", des centaines de milliers de Cubains vont descendre dans la rue de la capitale cubaine.

Plus de 50 000 jeunes ouvriront la marche du défilé du 1er Mai, qui portera pour slogan « Pour Fidel, pour Raul, pour la direction historique de la Révolution, et aussi pour les jeunes qui ont donné leur sang tout au long de notre Révolution, pour nos combattants et l'Histoire de Cuba ».

Ils ont recommandé au président Donald Trump de poursuivre la politique de rapprochement de Cuba au bénéfice de la sécurité nationale des États-Unis.

23 professionnels cubains de la santé sont arrivés le 31 mars dernier dans la région de Catacaos, dans le Bajo Piura, pour venir en aide aux victimes des pluies torrentielles et des inondations qui se sont abattues au Pérou.

L’ALBA, l’Alliance bolivarienne des peuples des Amériques, proteste contre l’ingérence étrangère au Venezuela, sous la direction de l’Organisation des États américains (OEA), dominée par les États-Unis

Pages