Comment Cuba développe son propre vaccin en dehors de la logique néolibérale

Cuba est connu pour son engagement en faveur des soins de santé préventifs. Avec un système très développé de maisons médicales dans les quartiers. Son industrie pharmaceutique constitue un aspect moins connu du système de soins de santé cubain. Dans cet article, nous voulons examiner de plus près le développement cubain d'un vaccin contre le coronavirus. Cuba est le seul pays en développement à disposer à ce jour d'un vaccin efficace.

La vaccination est présentée depuis un certain temps comme la solution pour sortir du confinement. Ici, en Europe, nous sommes dépendants d’un système axé sur le marché où de grandes entreprises pharmaceutiques produisent le vaccin. Une dizaine de géants pharmaceutiques se disputent le vaccin le plus lucratif possible pour ensuite le vendre au prix fort à divers gouvernements. Un vaccin qui a été développé dans les universités de toute l'Europe et, par extension, du monde entier. A Cuba cela se passe tout autrement. Là aussi, bien sûr, les universités et les scientifiques sont appelés à développer le vaccin. Mais la production des vaccins aussi reste entre les mains de la communauté cubaine. Pas de géants pharmaceutiques qui s’en vont avec le vaccin, mais l'industrie pharmaceutique cubaine qui prend en charge elle-même la production. 

Cuba: forte de la longue expérience de sa propre industrie pharmaceutique 

L'industrie pharmaceutique cubaine a vu le jour après la révolution, quand l'île a été soumise à un blocus économique de la part des États-Unis en 1962. Dès lors, Cuba ne pouvait plus importer de médicaments des États-Unis. Pour les Cubains, c'était une question de survie. 

Le développement de sa propre industrie s'inscrit également dans le cadre du système de santé et d'éducation, qui a reçu la priorité absolue après la révolution. Cuba mise sur un système de soins de santé intégré soutenu par des instituts de recherche.
Cuba est aujourd’hui l'un des leaders dans la recherche sur différentes maladies. Le pays a par exemple réussi à mettre au point un vaccin pour inhiber le cancer du poumon. Cuba produit à lui seul jusqu'à 80 pour cent des vaccins qu'il utilise dans son propre programme de vaccination. 

Les investissements d'une industrie pharmaceutique autonome sont lourds, mais c'est ce qui permet au pays de garder le contrôle de la production et la distribution en mains propres. Chose qui pose actuellement de graves problèmes à l’Europe. La capacité de production n'est pas au point, de sorte que les vaccins promis ne peuvent pas être livrés. Les entreprises bio-pharmaceutiques cubaines emploient plus de 40 000 personnes et exportent déjà des produits dans plus de 30 pays. 

Où en sont les Cubains dans le développement du vaccin Soberana 2

Le vaccin est actuellement passé à la deuxième phase de test, qui implique 900 volontaires. En cas de succès, les Cubains pourront passer à la troisième phase : La phase des test cliniques au cours de laquelle le vaccin sera largement testé. En raison de la faible incidence du Covid-19 grâce à sa bonne gestion de la pandémie, Cuba dispose d’un nombre insuffisant de candidats à la vaccination appropriés dans son propre pays, C’est la raison pour laquelle un accord a déjà été conclu avec l'Iran à cette fin. Si tout se passe bien, la production pourra débuter et les Cubains espèrent pouvoir administrer les premières vaccinations à partir du mois de juin de cette année. Dans un premier temps, la population cubaine recevra le vaccin gratuitement, mais les touristes pourront probablement aussi se faire vacciner. 


Les vaccins, pierre angulaire d'une politique de santé préventive

La vaccination s'inscrit parfaitement dans la philosophie cubaine : « mieux vaut prévenir que guérir ». Grâce à son système de prévention bien développé, le pays réussit à éviter un grand nombre de frais médicaux onéreux. Une histoire très différente de notre système de traitements coûteux lorsque le mal est déjà fait. Un bon exemple de cette philosophie est l'heure de la santé quotidienne à la télévision cubaine. Divers sujets y sont abordés comme une alimentation saine, mais aussi l'hygiène et la vaccination. En éducation aussi, on accorde beaucoup d'attention à la prévention. La vaccination n'est donc pas un tabou à Cuba. Chaque habitant dispose d'une carte de vaccination et est suivi de près par les médecins dits de famille, des médecins qui sont actifs dans un quartier donné et qui connaissent les antécédents médicaux de pratiquement tous les habitants. 

La coopération internationale et la mise à disposition du vaccin à d'autres pays

Le vaccin servira en premier lieu à vacciner la population cubaine. Mais en raison de l'orientation socialiste des Cubains, l'information et le vaccin seront mis à la disposition du reste du monde. La grande question reste de savoir quelle sera l'ampleur réelle de la production de vaccins. Pour cette production, Cuba peut déjà compter sur le plein soutien de son allié, le Venezuela. Une chose est certaine, Cuba montre qu'une autre voie est possible, loin des géants pharmaceutiques occidentaux où seul compte le profit à court terme. Pour Cuba, un vaccin doit être disponible au même titre dans le monde entier. Pour tous, pas seulement pour les pays riches. Or, c'est exactement le triste constat qu’il nous faut faire dans cette pandémie. Les pays riches se battent pour les vaccins, tandis que les pays du Sud doivent se contenter des miettes. Avec la répartition actuelle, 9 habitants sur 10 des pays les plus pauvres n'auront pas accès au vaccin au cours de cette année. D'où l'importance du développement du vaccin cubain pour remédier à terme à cette inégalité flagrante. 

Avec Cubanismo.be, nous suivons de près l'histoire du vaccin cubain Soberana 2 et la stratégie de vaccination des Cubains. A suivre, sans nul doute. 

Avec Cubanismo.be, nous soutenons également l'initiative citoyenne européenne qui vise à maintenir la disponibilité et la gratuité du vaccin. 

Vous aussi, vous voulez nous appuyer ? Alors, devenez membre, et aidez nous à continuer à publier et à agir.

Sources :

https://www.euronews.com/2021/01/21/cuba-aims-to-immunise-its-population...

https://www.dewereldmorgen.be/artikel/2021/01/21/vaccinatiecampagne-hoe-...

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/le-pari-de-cuba-creer-le-p...

http://en.granma.cu/cuba/2021-01-26/cuba-will-vaccinate-its-entire-popul...