Cuba s'apprête à protéger toute sa population contre le Covid-19, grâce à son propre vaccin.

La campagne de vaccination au "Soberana", développé par l'Instituto Finlay de Vacunas (IFV) de La Havane, devrait pouvoir débuter au premier semestre 2021. 

"Les scientifiques de l'Institut Finlay reflètent le dynamisme de notre pays. Vous travaillez comme une famille, main dans la main, vous avez lutté, résisté au milieu de l'adversité de l'année à venir, et .... vous avez triomphé", a déclaré le président cubain Miguel Díaz-Canel Bermúdez après avoir rendu visite à l'IFV le dernier jour de 2020.

Le docteur Vicente Vérez Bencomo, directeur général de l'Institut et responsable du projet, a déclaré que les vaccins "Soberana" avaient démontré leur efficacité lors des essais cliniques, que le vaccin 01 était presque arrivé au bout de la phase 1 et que le vaccin 02 entrait en phase 2.

Il a également déclaré que l'innocuité et la réponse immunitaire de l'un comme de l'autre étaient fiables et que le "Soberana 02", en particulier, présentait une réponse immunitaire précoce (au bout de 14 jours), permettant de passer plus rapidement à l'essai clinique de phase 2.

M. Vérez a expliqué qu'en janvier, un millier de volontaires seraient vaccinés avec différentes formules du Soberana 02. Ensuite, une fois "obtenues les évaluations et autorisations requises, on passera en phase 3 avec la vaccination de 150 000 personnes à La Havane".

On notera que, bien que Cuba voit les infections en légère hausse sur son territoire, en raison de l'ouverture de ses frontières, elle maîtrise toujours la propagation de la maladie avec 11 434 cas et 143 décès en 2020, sur une population totale de 11,2 millions d'habitants. Compte tenu de cette faible prévalence du covid-19 au sein de sa population, Cuba continue de négocier pour mener la phase 3 des essais cliniques sur le Soberana 02 dans d'autres pays.

"À l'exception de Cuba, aucun pays du tiers monde ne dispose d'un vaccin contre le covid-19 au stade des essais cliniques. Par rapport au reste du monde, l'île n'est n'est pas non plus à la traîne en ce qui concerne ces études. Cela donne la mesure des capacités que notre pays est parvenu à développer", a conclu le président cubain.

Mediomundo