Evo Morales : Ernesto Che Guevara est immortel pour la Bolivie et pour le monde

Le président bolivien a cité 'Ernesto Guevara à l'occasion de l'anniversaire de la mort de l'unique guérillero femme de ce dernier, alors qu'approche la commémoration de l'élimination physique du Che le 9 octobre 1967.

A l'occasion du 65e anniversaire du syndicat du pétrole, Morales disait que les mouvements de guérilla en Amérique-Latine, comme celui du Che, voulaient libérer la région de dictatures et de la domination de gouvernements des Etats-Unis. "Il faut donner sa vie pour défendre la patrie et la souveraineté" disait-il en se référant au Che. Il rappelait aussi l'œuvre de la seule femme présente dans les rangs du Che en Bolivie : Tamara Bunke Bider, qui succomba en combat avec d'autres camarades, ce 31 août 1967, lorsqu'ils tombèrent dans une embuscade à Rio Grande.
 

Evo Morales lança un appel aux ouvriers du pétrole, au peuple bolivien et au monde entier pour participer aux activités qui auront lieu entre le 6 et le 8 octobre dans le département de Santa Cruz pour célébrer le 50e anniversaire de l'engagement du Che en Bolivie. Des milliers de personnes sont attendues à Vallegrande, la commune où le Che fut exécuté.

Le 8 octobre, une marche internationale de jeunes sera également organisée, de Pucará à La Higuera, le hameau où le Che fut assassiné. Plusieurs ONG qui mettent en pratique les idées du Che y participeront.

Evidemment, cubanismo.be commémore le Che chaque année à Che Presente, et cette édition (16 et 17 septembre) sera très particulière. Consultez le programme ICI.

Cubadebate

Trad. : E. Carpentier