Il faut lever toutes les sanctions unilatérales des États-Unis pour endiguer la pandémie du coronavirus

Appel au gouvernement belge en tant que membre du Conseil de sécurité de l'ONU

« Le gouvernement américain doit immédiatement lever les sanctions économiques contre des pays tiers afin d'éviter davantage de morts et d’enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus. »

Si votre organisation souhaite signer notre appel : contactez-nous ici

Sanctions unilatérales contre un quart de la population mondiale

Les États-Unis et leurs alliés imposent des sanctions dans le monde entier aux pays qui s'opposent à leur volonté. Elles sont l'instrument par excellence de la « guerre économique ». Les sanctions américaines contre la Chine, l'Iran et Cuba sont bien connues connues. Mais les États-Unis imposent actuellement des sanctions à 39 pays, qui, ensemble, représentent plus d’un quart de la population mondiale. Ces sanctions touchent près de 2 milliards de personnes.

Contre le droit international

Les sanctions sont contraires à la Charte des Nations unies, puisque celles-ci sont dirigées contre les civils. Leur objectif est d’enfermer un pays dans un carcan économique, provoquant des pénuries, des famines et le chaos économique. Ce sont les secteurs vitaux qui sont les premiers touchés : l’alimentation, les médicaments et le matériel médical. Dans chaque pays, c'est la population qui subit l’impact de ces mesures et ce sont les plus pauvres et les plus faibles - les enfants, les malades chroniques et les personnes âgées - qui en souffrent le plus.

Le nombre des sanctions américaines a encore augmenté sous l'administration Trump. Il suffit de penser à la guerre commerciale avec la Chine, au durcissement des sanctions contre l'Iran - après le retrait unilatéral de Trump de l'accord sur l'énergie nucléaire - et au renforcement du blocus contre Cuba.

Impact en temps de pandémie mondiale

Si les sanctions américaines causent déjà des dizaines de milliers de morts inutiles, le bilan de la pandémie de coronavirus sera beaucoup plus lourd dans les pays où les importations de médicaments et de matériel médical, l'entretien de l'eau, des infrastructures sanitaires et des soins de santé sont fortement restreints par l'impact de ces sanctions.

Ces restrictions rendent également plus difficile pour les autorités sanitaires de contrôler la propagation de la maladie dans leur pays.

Des sanctions qui affectent la vie de deux milliards de personnes sont déjà en elles-mêmes indéfendables. Dans l’actuelle crise de coronavirus, elles signifient également encore plus de décès et une aggravation du risque sanitaire mondial.

Appel au gouvernement belge

Avec cette plateforme de mouvements sociaux belges, nous nous joignons à l'appel international pour la levée de toutes les sanctions américaines. Dans le contexte de cette pandémie mondiale et de la crise économique qui s'ensuivra, il est inacceptable que des calculs politiques s’opèrent aux dépens de vies humaines.

Nous appelons le gouvernement belge, qui siège actuellement au Conseil de sécurité de l'ONU, à plaider pour la levée de toutes les sanctions pour des raisons humanitaires.

Signataires:

Cubanismo.be

intal