La communauté internationale exige la levée des sanctions unilatérales

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé à la levée des sanctions imposées à différents pays, afin que ceux-ci puissent accéder à la nourriture, au matériel sanitaire et à l'aide nécessaires, face à la pandémie mondiale de covid-19.

Le chef de l'ONU a formulé cette demande dans une lettre adressée mercredi au G20, soulignant que « le temps est à la solidarité, et non à l'exclusion », comme l'a indiqué la chaîne Telesur.

D'autre part, le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez Parrilla, a salué, depuis son compte Twitter, les déclarations de la Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, qui a demandé la levée des sanctions face à la pandémie de covid-19.

Michelle Bachelet estime que les sanctions imposées par les États-Unis et l'Union européenne ont un impact négatif sur la santé publique en raison du manque de médicaments et de matériel pour combattre le coronavirus dont pâtissent les pays concernés.

Le Church World Service s'est joint à l'appel de nombreuses organisations religieuses et humanitaires, au sein des Etats-Unis, pour lever immédiatement « les sanctions imposées par les États-Unis qui empêchent la République islamique d'Iran, la République bolivarienne du Venezuela, Cuba et d'autres pays de répondre de manière adéquate à la pandémie de covid-19 ».

Des représentants de plusieurs gouvernements et d'autres personnalités de premier plan soutiennent ces déclarations.

Granma