L'OPS et l'OMS saluent l'efficacité de l'action de Cuba contre la COVID-19

Le représentant des deux institutions responsables de la gestion sanitaire aux niveaux continental et mondial a également souligné la contribution décisive des sciences, de la technologie et des universités cubaines au dispositif national de lutte contre la COVID-19

Par l'intermédiaire de son représentant à Cuba, l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont salué la compétence et l'efficacité du système de santé de l'île, qui a combattu la COVID-19 de façon globale au moyen d'un plan national intersectoriel mis en place sous la direction du gouvernement.

Dans une interview à Prensa Latina, l'épidémiologiste péruvien José Moya a mis en exergue le rôle prépondérant que le réseau de soins primaires a joué dans l'identification immédiate des premiers patients positifs au coronavirus SRAS-COV-2 après les premiers signalements de personnes malades dans le pays, en mars. Selon lui, cette mobilisation a jeté les bases des réussites obtenues ensuite dans la maîtrise de l'épidémie.

Moya a expliqué que, grâce aux tests moléculaires PCR effectués en temps réel sur les personnes infectées et leurs contacts et aux mesures de prévention et de contrôle comme l'isolement social, la propagation a pu être contenue de manière satisfaisante, ce qui a permis aux soignants de se concentrer sur l'observation épidémiologique et le traitement médical des groupes touchés.

Il a particulièrement insisté sur le rôle que la stratégie de communication de masse a joué dans la gestion de la pandémie et le comportement de la population, tenue informée de la situation en permanence grâce aux conférences de presses tenues tous les matins par le Dr Francisco Duran, aux fréquentes apparitions du Ministre de la santé publique, José Angel Portal Miranda et aux nombreuses déclarations du Président de la République Miguel Díaz-Canel Bermúdez sur cette questions.

Au nom des deux institutions responsables de la gestion sanitaire aux niveaux continental et mondial, Moya a également salué le rôle décisif des sciences, de la technologie et des universités cubaines dans la stratégie nationale de lutte contre la Covid-19.

Rédaction internationale Granma