Motion de solidarité contre les manœuvres au Parlement européen : oui à Cuba, NON à l'ingérence

Depuis Bruxelles, nous exprimons notre solidarité avec le peuple cubain. Nous nous opposons à la nouvelle manœuvre de certains parlementaires européens contre l'île que nous affectionnons. En tant que citoyens et citoyennes belges, nous estimons qu'il y a sans doute suffisamment de problèmes en Europe pour que notre parlement perde son temps à s'attaquer à un pays souverain, dont le modèle social de développement nous inspire la plus grande sympathie.

1. Cuba est un pays qui fait l'objet, depuis plus de 60 ans, d'un blocus international dénoncé par les Nations Unies. Cette agression criminelle pèse terriblement lourd sur l'économie, qui souffre désormais d'autant plus du fait que toute entreprise liée à Cuba est pénalisée.

2. Donald Trump a pris des mesures supplémentaires afin d'aggraver les effets de la crise sanitaire, notamment en empêchant l'achat de fournitures destinées à fabriquer des médicaments, de matériel de laboratoire ou encore de pièces pour respirateurs. Cette attitude immorale contraste avec le fait que Cuba est venue en aide à 56 pays avec ses brigades médicales, contribuant ainsi à sauver de nombreuses vies. Forte de cette expérience, Cuba affiche un taux de mortalité cumulé de 60 décès par million d'habitants, ce qui place Cuba parmi les pays les moins touchés par la pandémie (The Guardian, 4 mai 2021). C'est aussi le plus petit pays capable de produire des vaccins contre le Covid-19.

3. Nous aspirons à un monde où les États-Unis et l'Union européenne respectent le droit international et cessent d'être hostiles aux pays qui adoptent d'autres modèles de développement et de tenter de les déstabiliser. Nous osons penser que le bon sens et la décence l'emporteront, afin que les relations internationales puissent évoluer dans un climat de coopération et de règlement pacifique des différends.

4. Le Parlement européen peut saisir cette occasion pour nous surprendre positivement et nous conforter dans l'espoir qu'un monde différent est possible, pour autant que nous nous libérions de notre dépendance politique vis-à-vis des États-Unis. L'Union européenne a tout le loisir d'atteindre la maturité politique nécessaire pour défendre ses propres intérêts et non ceux des entreprises américaines.

Nous saluons le gouvernement et le peuple cubains car l'exemple humaniste de Cuba représente une source d'inspiration profonde pour énormément de gens de par le monde.

Signée par cubanismo.be, intal Amérique-Latine, Coordinadora Latino americano, ARLAC