Restez chez vous, à Santiago de Cuba

A Cuba aussi, la consigne « restez chez vous » est l'une des mesures de lutte contre le coronavirus. Récit de notre correspondant à Santiago de Cuba.Le gouvernement recommande aux gens de ne sortir que pour aller travailler ou faire les courses indispensables. Les jeunes enfants et les personnes âgées ne peuvent plus sortir. À Cuba, les directives du gouvernement sont très strictement suivies par la population. Les gens sont très conscients de leur responsabilité individuelle et collective. D'autres mesures sont : Masques buccaux obligatoires dans la rue et au travail, nombre limité de personnes dans un magasin, files d'attente à l'extérieur avec contrôle de la distance, lavage obligatoire des mains à l'entrée des magasins, etc.

Recherche active des personnes avec lesquelles une personne infectée a été en contact. Quarantaine obligatoire pour ces personnes-là.

Les infirmières ou les étudiants en médecine suivent quotidiennement l'état de santé des habitants. Quarantaine obligatoire pour les habitants des quartiers où plusieurs cas d'infection sont constatés. Fermeture des écoles, diffusion d'émissions scolaires via 3 chaînes de télévision. Les personnes de plus de 60 ans ne sont pas autorisées à travailler. Interdiction de voyager entre les provinces. Tous les touristes qui n'ont pas pu rentrer chez eux à temps ne sont plus autorisés à circuler dans la rue, ils doivent rester dans leur hôtel ou dans un lieu appartenant à l'État en cas de manque de ressources financières. Pour ce qui me concerne, cela ne constitue pas un problème puisque j'ai un permis de séjour permanent.

Tous les bars et restaurants sont fermés, et tous les événements sportifs et culturels sont bien sûr annulés. La population est tous les jours largement informée de l'évolution et des mesures de suivi. La province, les villes et les quartiers où les infections ont été détectées sont signalés. Les noms des personnes décédées et leur âge sont indiqués sur le site web du ministère de la Santé. Ces mesures peuvent sembler lourdes en termes de liberté et de choix personnels, mais elles sont extrêmement efficaces.

Seulement 79 décès ont été enregistrés, sur une population de 11 millions d'habitants. Ces six derniers jours, il n'y a plus eu un seul cas de décès lié au virus. En Belgique, le chiffre est d'environ 9000. Combien vaut une vie humaine ? Une fois de plus, ici à Cuba, la solidarité est un fait naturel et les gens sont très conscients de leur responsabilité individuelle et collective.