Une professeure cubaine remporte le prix de l'Unesco pour les Femmes et la Science

Depuis 1998, la Fondation L'Oréal et l'Unesco décernent chaque année le Prix International pour les Femmes et la Science à cinq éminentes scientifiques aux carrières exceptionnelles, issues des cinq régions du monde. Cette année, il s’agit de femmes travaillant dans le domaine des sciences de la vie et de l'environnement.

Pour l'Amérique latine et les Caraïbes, le prix de 100 000 euros a été attribué à la professeure María Guadalupe Guzmán Tirado.

Le rôle croissant des femmes dans les sciences est un défi pour l'égalité, mais aussi une contribution à l'humanité, comme le montrent les lauréates du Prix L'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science. Leur exemple encourage les filles et les femmes du monde entier à se lancer dans des carrières scientifiques, a déclaré Audrey Azoulay, directrice générale de l'Unesco.

Guadalupe Guzmán est directrice du centre de recherche de l'Institut Pedro Kouri (IPK), Institut de médecine tropicale à La Havane, Cuba.

Elle reçoit cette distinction pour son travail de pionnière, qui a permis de mieux comprendre et traiter la dengue ou « grippe tropicale ». La dengue touche principalement les zones intertropicales et infecte chaque année entre 50 et 100 millions de personnes dans le monde. Les recherches de la professeure Guzmán Tirado ont permis de mieux comprendre la pathogenèse de la dengue, le traitement de ses symptômes et sa prévention.

UNESCO