Cuba a besoin de notre solidarité
Un incendie sans précédent s'est déclaré dans le port de Matanzas après qu'un réservoir ait été frappé par la foudre. Soutenez Cuba en effectuant un versement sur le compte BE44 5230 8068 1645 de Globalize Solidarity en indiquant « urgence M » (Mentionner Matanzas entraînera un blocage du dépôt !) en communication. REGARDEZ LA VIDÉO avec Liz Oliva Fernandez, qui sera présente à ChePresente@Manifiesta (le 17 septembre). Regardez aussi ce témoignage percutant des pompiers à Matanzas!

Che Presente présente son premier programme. Suivez nos médias sociaux et notre site web pour obtenir des mises à jour sur la programmation.

Che Presente est synonyme de rencontres, d'ateliers, de conférences, mais aussi de musique, de culture et de cocktails.  L'atmosphère typique des Caraïbes de cette île spéciale, ensoleillée et socialiste, arrive à Ostende ! 

Le 1er mai, la Coordination belge pour la levée du blocus contre Cuba lancera sa nouvelle pétition. Nous allons la promouvoir lors de rassemblements et d'actions à Bruxelles, Liège, Anvers, Malines et Gand le 1er mai!

Scannez le QR code et  envoyez un courrier de protestation aux CEO d'ING et de BNP FORTIS PARIBAS et faites savoir au ministre des Finances que vous n'approuvez PAS la complicité de ces grandes banques dans le maintien du blocus contre Cuba. 

Aux États-Unis, des groupes de solidarité lancent une campagne visant à proposer de l’aide pour l’incendie de Matanzas, sous le slogan « Les sanctions alimentent le feu ». Ils s’en prennent ainsi directement au blocus.

En juillet dernier, 25 membres de Cubanismo se trouvaient à l'île pour un voyage d'étude. Parmi eux se trouvait aussi toute la rédaction du site, ce qui explique pourquoi le site n'a pas été mis à jour depuis. Ce fut un voyage hyperintéressant, avec beaucoup de rencontres fascinantes et solidaires. On vous en présentera les comptes-rendus, sur le site et à Che Presente. 

Randy Alonso est journaliste et présentateur du programme télévisé  Mesa Redonda. Voici son analyse de la crise actuelle que traverse Cuba.

Vendredi dernier (le 24 juin), 29 bus (bruxellois) venant de Belgique sont arrivés à La Havane. Jean-Jacques Bastien, l'ambassadeur belge à Cuba, a expliqué que ce don était un cadeau de la ville de Bruxelles et a tenu à souligner la coopération et l'amitié entre les deux pays. Il mentionnait aussi les causes de la crise actuelle à Cuba. REGARDEZ LA VIDÉO (1,5 min)

"D'une manière ou d'une autre, nous devons travailler dans toutes les communautés ; certaines sont plus prioritaires que d'autres, en raison de leur situation de vulnérabilité, mais nous devons travailler dans chacune d'entre elles", a souligné le dirigeant de parti et président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, en dirigeant hier une réunion d'évaluation de l'état d’avancement des actions de travail social dans le pays.

Les Cubains ont clairement connu des jours meilleurs. La vie est très difficile pour tout le monde ces temps-ci. Nous avons contacté Aisa, Jo et Noël, certains de nos amis cubains et belges qui sont sur place, et leur avons demandé comment ils vivent la situation. Ils décrivent les faits, analysent les causes et expliquent comment les Cubains luttent pour s'en sortir. Notre solidarité est plus que jamais nécessaire.

Aujourd'hui commence le IXe Sommet des Amériques, une rencontre au plus haut niveau organisée à Los Angeles, en Californie. Cuba le qualifie de sommet de l'exclusion. Cependant, il y a aussi le Sommet des peuples et de la démocratie.

Selon le bilan provisoire concernant les dégâts à La Havane, 61 glissements de terrain ont été signalés dans la capitale, à 18 heures, dont 60 partiels et un total, affectant neuf familles, soit 20 personnes au total.

Che Presente présente son programme. Nos premières invitées confirmées pour le festival sont deux femmes fortes de Cuba : Eme Alfonso et Liz Oliva Fernández. Ça promet ! Lisez la suite et découvrez qui elles sont.

Les peuples du monde s’opposent aux tactiques coercitives des États-Unis, qui tentent d'isoler les pays qui ne se soumettent pas à la volonté de Washington. La préparation du sommet de l'Organisation des États américains de juin 2022 a été particulièrement révélatrice à ce sujet. Des pays comme la Bolivie et le Mexique ont en effet menacé de boycotter le sommet de Los Angeles si Cuba, le Nicaragua et le Venezuela n’étaient pas autorisés à y participer.

Pages