Les médecins cubains étaient et sont toujours actifs dans 38 pays pour lutter contre la crise du COVID19. Là où certains États exportent des armes et la guerre, les Cubains exportent les soins et la solidarité. C'est une véritable contribution à la paix dans le monde. Notre demande au Comité du Prix Nobel est la suivante : attribuez le prix Nobel de la paix aux médecins cubains. Que ce prix récompense une fois de plus leur engagement en faveur de la paix.

Signez notre pétition ICI !                continuer vers notre page de campagne

Le nombre de visiteurs étasuniens à Cuba monte en flèche. Le Bureau National des Statistiques vient d'annoncer qu'au mois de mai, le nombre des Étasuniens qui ont visité notre pays a presque égalé le chiffre total de l'année dernière.

Tant que les mesures n’entreront pas en vigueur, il sera difficile de connaître la portée et le possible impact des nouvelles mesures de Trump

Le président étasunien Trump a appelé Cuba à renvoyer des réfugiés politiques aux Etats-Unis, ce que Cuba refuse de faire. Lisez plus sur l’affaire Assata Shakur.

Vendredi 16 juin, le président américain a concrétisé sa promesse de remettre remise en cause de la politique d’ouverture de Washington vis-à-vis de la Havane mise en place par Barack Obama.

Vendredi passé, 16 juin, le président étasunien Trump a prononcé un discours à Miami dans lequel il a révélé sa nouvelle politique envers Cuba. Le président a annoncé l’annulation complète de la politique de rapprochement d’Obama à l’égard de Cuba.  Quelles sont désormais ses intentions pour mettre la pression sur la révolution cubaine ? Maintenir et renforcer le blocus contre Cuba, aiguiser de nouveau les restrictions de voyage pour les touristes étasuniens, compliquer les transactions financières avec Cuba, arrêter des programmes d’échange des étudiants et plus d’investissements étasuniens dans des sociétés cubaines liéées au gouvernement cubain. ICS a rédigé un message de solidarité.

Aujourd’hui (16 juin), le président étasunien Trump a prononcé un discours à Miami dans lequel il a révélé sa nouvelle politique envers Cuba. Déjà lors de sa campagne électorale et dans les tous premiers mois de sa présidence, Trump avait dit estimer que les Etats-Unis pourraient conclure un meilleur accord avec Cuba. Un accord qui serait plus avantageux pour les Etasuniens et le peuple cubain.

Le 16 juin 2017, Donald Trump, président des États-Unis, a prononcé dans un théâtre de Miami qui porte le nom d’un mercenaire de Playa Girón [Baie des cochons - NdR], un discours bourré d’une rhétorique hostile rappelant l’époque de la guerre déclarée contre notre pays, et dans lequel il a dévoil

Le monde entier raconte des histoires sur le ‘pussygrabber’ de la Maison Blanche. A Cuba, par contre, on se fait du souci au sujet des relations futures entre les deux pays.

Ce mardi dernier, Cuba a, au sein de l'ONU, encore dénoncé le blocus étasunien, suite à l'amende imposée à une succursale canadienne de l'American Honda Fina

Bon anniversaire à Raul Castro qui a fêté ses 86 ans !
Sans culte de la personnalité, mais avec de nombreux signes d’amitié et de reconnaissance pour le rôle qu’il a joué et qu’il joue au sein de la révolution cubaine. Comme il l’avait annoncé lors du dernier congrès du Parti Communiste de Cuba il quittera ses importantes fonctions en mars 2018.

Pages