Cubanismo.be, le mouvement belge de solidarité avec Cuba, a une place permanente sur ManiFiesta depuis des années : le Festival de la Solidarité. Cette année, nous célébrons notre 25e édition les 21 et 22 septembre à Bredene-Aan-Zee. Et nous le faisons avec style (à la cubaine) !

Compter à nouveau cette année sur 2 jours complets:

Le week-end des 21 et 22 septembre, on sera à nouveau au rendez-vous.

Qu’y a-t-il de commun entre les manifestants pour le climat, les Cubains et les œufs de Pâques ? C’est qu’ils contribuent tous à la lutte contre le changement climatique. Vous aussi, vous voulez y participer ? Achetez dès aujourd’hui de délicieux œufs de Pâques fair trade au profit du plan climat de Cuba. Nous soutenons le Centro Felix Varela et la campagne de Cubanismo.be. C’est à la fois délicieux et bon pour le climat !           

Commandez ici des oeufs de Pâques

Le mouvement syndical cubain n'a jamais été 'interdit', au contraire, il a mené la lutte des classes de façon permanente avant, pendant et après la Révolution. Bernard Regan, secrétaire national de la Cuba Solidarity Campaign et secrétaire national de la NEU, le syndicat britannique de l'enseignement.

Cuba, pays insulaire des Caraïbes, est plus qu'un autre sujet aux conséquences du réchauffement climatique. L'état cubain l'a bien compris et a mis en place une politique environnementale forte à travers un plan d'action ambitieux sur 100 ans. Le Centro Felix Varela, partenaire de Viva Salud et Cubanismo.be, participe activement au programme.

Regardez l'entretien avec Maurice Lemoine, journaliste spécialisé de l'Amérique latine, réalisé par RT France, où il donne son analyse de la situation en  Venezuela.

Le référendum constitutionnel de ce dimanche passé a été marqué par une participation très élevée de 84% des électeurs. Presque 87% ont voté OUI, ce qui montre combien la population cubaine continue à soutenir massivement la révolution.

Aujourd'hui, plus de 8 millions de Cubains vont aux urnes pour voter pour ou contre leur nouvelle Constitution.

Après la mort de Chávez en 2013, Maduro a été élu président du Venezuela. A partir de ce moment, les Etats-Unis ont résolument mené une stratégie de changement de régime. La stratégie pour y parvenir est passée par plusieurs étapes. Nous sommes arrivés à la dernière étape dans laquelle il y a toutes les chances qu’une intervention militaire américaine se produise.

Ce 23 février, Trump s'apprête à intervenir au Venezuela,  par le biais de "l'aide humanitaire" promise au président auto-proclamé Juan Guaidó par les Etats-Unis et l'UE. Pendant que Branson et USAID, l'organisation oficielle 'd'aide' monten leur show ala frontière, notre réponse mondiale d'aujourd'hui est d'autant plus importante : Pas de coup d'état, pas de sanctions, pas d'intervention ! Cubanismo.be à participé - une dizaine de membres entre 140 participants - à la manifestation, le 23 février, devant l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles, à partir de 14 H. (+foto's)

" La sauce démocratique que Donald Trump et les chefs de gouvernement européens sont si désireux de verser sur le Venezuela n'est utilisée que pour masquer des intérêts stratégiques ", écrivent Isabelle Vanbrabant de Cubanismo.be et Ludo De Brabander de l'asbl Vrede.  Cette opinion a été publiée dans le magazine Knack.

Quand un président des États-Unis entend projeter dans un pays son armada, il habille ses desseins hégémoniques d’une noble cause. Il en a toujours été ainsi, comme on l’a vu par le passé. Au Panama, il fallait dégager un « tyran » pour faire main basse sur le canal.

Pages