Cuba, syndicalement vôtre

€5,00

Existe-t-il à Cuba des syndicats représentatifs et indépendants? Comment sont-ils organisés? Ont-ils un impact sur la politique et l’économie? Quels sont les défis auxquels ils sont confrontés? Pourquoi et comment les syndicalistes belges organisent-ils des actions de solidarité avec leurs collègues cubains? Dans ce petit fascicule qui donne la parole à plusieurs responsables syndicaux cubains, vous trouverez une réponse à toutes ces questions déterminantes et à d’autres encore. 

Erwin Carpentier est traducteur, militant syndical CGSP (AMiO) et membre du comité directeur de l’association Initiative Cuba Socialista (ICS) au sein de laquelle il est responsable des relations avec les syndicats. Il s’est rendu à Cuba de nombreuses fois. Il suit de très près les médias cubains et publie régulièrement des articles sur le site www. cubanismo.net.

Toon Danhieux travaille dans le secteur de l’aide spéciale à la jeunesse, il est militant à la centrale des employés de la CSC flamande et webmaster du site www.cubanismo.net. 

Marc Vandepitte est professeur, délégué principal du pendant flamand du MOC et auteur de divers livres et articles sur Cuba.

Une édition d' Initiative Cuba Socialista  2014, 120 pages, 5 euros. (en ligne + €1,68 tarif postal)

 

Synopsis: Cuba, syndicalement vôtre

ICS vous présente une brochure unique sur le syndicat à Cuba et la solidarité syndicale depuis la Belgique. Un document qui explique des aspects moins connus de la vie cubaine et qui donne des arguments pour renforcer les liens entre travailleurs belges et cubains.

En 2009, Initiative Cuba Socialista (ICS) réalisait le petit livre Cuba, un autre voyage est possible, avec lequel elle voulait offrir au voyageur un manuel concis lui permettant de comprendre l'expérience sociale de Cuba. En 2010, ce petit livre était suivi de Cuba, révolution au cœur vert, qui, dans le même style que le livre précédent, mettait en avant la dimension écologique de ce projet. Et voici Cuba, syndicalement vôtre, qui, à son tour, a pour but d'expliquer des aspects moins connus de la vie cubaine, et notamment le rôle du syndicat et de la solidarité des syndicats belges avec cette île rebelle.

Afin d'éviter toute confusion, clarifions de prime abord ce que nous entendons par « le syndicat » dans le contexte cubain. Car, à Cuba, on parle de "syndicats" et de "la CTC", alors qu'on parle de quelque chose d'intégré. La CTC - la "Central de Trabajadores de Cuba" (Centrale des Travailleurs de Cuba) - est depuis 1939 une fédération de plusieurs syndicats sectoriels ou de centrales professionnelles. La CTC compte presque 3,5 millions d'affiliés et organise la majorité de la population active. Tout comme les syndicats belges, elle veille à l'application correcte du droit du travail, aux bonnes conditions de travail, à un salaire digne, à une bonne sécurité sociale, à la sécurité et à l'hygiène au travail, etc. Cependant, elle se présente également comme la défenderesse d'un système social, économique et politique qui est le résultat de la Révolution de 1959 sous la direction de Fidel Castro, de Raúl Castro, de Che Guevara et de plusieurs autres qui a profondément transformé la société cubaine.

Nous voyons d'abord comment la CTC s'est constituée (chapitre 1), dans quel contexte elle fonctionne (chapitre 2) et comment elle fonctionne en interne (chapitres 3 à 5). Au chapitre 6, nous réfléchissons sur les défis actuels. Peu après l'installation de Raúl Castro en tant que nouveau Président de Cuba, le pays décidait en effet d'actualiser son modèle économique, avec un développement important des professions libérales impliquant un transfert de l'emploi du secteur public vers le secteur privé. C'est un grand défi, dans lequel le syndicat joue un rôle essentiel. Au chapitre 7, nous examinons les relations entre le syndicat cubain et le mouvement syndical international. Au chapitre 8, une série de militants syndicaux cubains prennent la parole et, au chapitre 9, nous explorons la solidarité syndicale depuis la Belgique. Nous clôturons ce livre avec un appel à la solidarité (syndicale) avec Cuba.

De nombreux syndicalistes belges ont visité Cuba, soit à titre individuel, soit en voyage organisé par un syndicat, ICS ou d'autres organisations. Ils prennent  diverses initiatives de solidarité: vendre des œufs de Pâques pour contribuer au réaménagement des locaux syndicaux, collecter des vêtements de sécurité pour les ouvriers de la construction, octroyer des subventions importantes pour financer des formations syndicales, soutenir des coopératives agricoles, etc.

Il n'est pas évident d'organiser la solidarité avec un pays que les grands médias décrivent le plus souvent par la négative. Dans les milieux syndicaux aussi il y a des sympathisants et des adversaires. Ceux qui s'efforcent de découvrir la réalité complexe de Cuba concluent que leurs homologues cubains méritent tout leur soutien afin de continuer à développer leur projet sociétal.

Ce petit livre veut également mettre en évidence le travail de solidarité depuis la Belgique, en apportant des arguments et des faits permettant de poursuivre ce travail.
 

Erwin Carpentier, l'auteur principal de la brochure et responsable à ICS des relations avec le monde syndical, s'est basé sur plusieurs sources, cubaines et autres, ainsi que sur de nombreuses visites à Cuba et de multiples entretiens avec des militants syndicaux cubains et belges. Ce projet a pu bénéficier de la collaboration de plusieurs syndicalistes cubains et belges, ainsi que de secrétaires, aussi bien de la FGTB que de la CSC. ICS bénéficiait également du soutien financier de la CGSP Services publics, de la CSC B-H-V et de sections de la MWB. Grâce à ce soutien financier, la brochure se vend à 5 euros.


La version néerlandaise a été présentée en septembre 2013, à l'occasion de Che Presente, la fête de la solidarité avec la Révolution cubaine qu'ICS organise depuis vingt ans. La version néerlandaise relate des expériences de syndicalistes de Flandre et de Bruxelles, tandis que la version française offre des témoignages de syndicalistes de Wallonie et de Bruxelles. La version française comprend également quelques corrections et actualisations.
ICS dispose en outre d'une présentation à utiliser lors des conférences et des ateliers. Des animateurs d'ICS seront heureux de vous rendre visite pour vous parler de cette histoire syndicale belgo-cubaine, et terminer avec un délicieux mojito ou une bonne bière cubaine !